Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décadence du système médical

Un système de santé malade
Un système de santé malade

Je ne suis pas professionnel de santé...

De la même façon que dans Les Raisins de la colères, où les petits paysans laissent place aux propriétaires terriens, dépossédés de l'amour de la terre et de leur métier par souci mercantile, les professionnels de santé actuels et autres psychothérapeutes ont glissé dans une sorte d'indifférence envers leurs patients. Des rendez-vous en psychiatrie trop espacés : tous les mois, voire tous les 2 mois, alors que deux par semaine seraient nécessaires, une agressivité ou une condescendance flagrante, une humanité au compte-goutte, un transfert inexistant, et une prise en charge médiocre...Résultat : des patients qui peinent à s'exprimer, à prendre confiance, à guérir...

Des infirmières qui doivent laisser les trop nombreux malades qu'elle ont en charge dans leurs excréments pour gérer les urgences, de nouvelles recrues non accompagnées et donc complètement perdues dans le dédale de la logistique hospitalière, des chirurgiens imbus de leur personne qui se comportent avec elles comme des chefaillons de bac à sable...

La faute à qui ? Le gouvernement, l'hôpital, les patients, les professionnels, l'humanité..."On n'a pas le choix" disent-ils, "c'est pas notre faute", "c'est comme ça", etc. Heureusement, certains de ces professionnels, exceptionnels, refusent ces formes de maltraitance, les condamnent, luttent pour le changement...que ce soit par la parole, le dialogue, la non-soumission, les grèves, les démissions. Ils refusent ce qui pour d'autres semble être une fatalité. Conscience professionnelle, altruisme, honnêteté, idéalisme ? En tout cas pour moi, une preuve d'amour, des patients, de son métier, de l'être humain.